26/07/2006

résolution

Merde aux principes.
Jusqu'à nouvel ordre.

Je ne tiendrai peut-être pas longtemps... Mais j'ai une de ces envies de me rebeller contre tout. Enfin, non, seulement contre quelques principes que je ne citerai pas.
(La peur du moralisateur...)

A 23 ans, je peux commencer une crise d'adolescence?

22:30 Écrit par isa pas 2 dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/07/2006

Padova

4 jours, c'est court pour visiter 2 villes, 1 village, 2 lacs.

Surtout quand c'est Nico qui mène la danse.  Et quelle danse, mes amis!

Plein de souvenirs. D'endroits. De personnes. D'exagération. De rhum-poire. De glaces. De piazza Cavour. De soleil. De kilomètres. De Lolo qui chante tout le temps la même chanson. De mozzarella. De cloches aux pieds. D'histoires de Paki dans la fontaine. De petits bouts d'histoire. De baraguinage en anglais et italien. De San Danielle ( ortho?)...

 

C'était vraiment de la balle. Nico a assuré sur toute la ligne. Merci!

 

Aldarousse et Lolo ont dû faire 1000 photos. Et pas des auto-photos, hein!

 

Sinon, petites nouvelles sans importance: Je suis engagée, je vais ( si permis réussi) acheter la bagnole de mon fréro Piet,  et je vais aller passer une semaine avec mes parents en France. Départ dans pas longtemps.

Ca risque d'être nettement moins fatiguant, drôle et inoubliable que Padova...

 

 

23:26 Écrit par isa pas 2 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2006

L'homme en jupe.

Un festival, un soleil radieux, plein de peuple, des ventes régulières, un homme en jupe et moi.
Ca, c'est pour planter le décor.

Plantons maintenant le décor de la jupe.
Non, Maggy, ce n'est pas un écossais. La jupe est longue, orange et rouge, en coton chiffoné. Sur le torse, rien. Aux pieds, rien.

Il m'a vue bosser la journée et s'inquiète de ma fatigue.
Je le rassure.
Et puis j'ai rien compris. Il a réussi à me poser 1000 questions, me faire attendre lorsque un client avait besoin de lui, me faire promettre de revenir le soir, après le concert de Tracy.
Artiste peintre, compositeur, éducateur, écrivain qu'il est, à ce qu'il m'a dit.
Je me souviens d'une de ses phrases, sortie de ses compositions littéraires, parce que je ne l'ai toujours pas comprise.
"Le cirque commun nous rêve au delà du chapiteau"...
Je catche pas...
J'le taquine avec ses idées inhabituelles.
Ca a duré 45 minutes, environ.

Bref, je pars, concert, bouffe, je retrouve les autres et puis je me souviens de l'homme en jupe.
Les concerts sont finis, les souks rangent leur marchandise.
Il est toujours là, je suis atteinte par le cuba libre, il est toujours aussi souriant et prévenant, et je fais ce que je fais souvent dans ces cas-là.
Non, pas ça, on est dans un lieu public et je ne suis pas si entamée que ça.
Il demande si on peut se revoir, je dis pas non, on promet de se rappeler.
Quelle honte.

Tu crois vraiment qu'il a mon numéro, voire mon email??? Il sait à peine que je m'appelle Isa.
Lui, c'est Ben, mais je sais pas si c'est Benoit ou Benjamin.

Enfin, petite histoire sans conséquence qui fait plaisir quand même.

Les hommes en jupe, ça peut être très viril. Sisi.

13:22 Écrit par isa pas 2 dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

08/07/2006

résumé

J'avais commencé un post. Mais il allait être chiant. Parce que trop de trucs à raconter. Et que je ne sais que raconter des anecdotes de mert'.

 

En gros et en résumé: j'ai fini mes études, je suis casée ( mais je sais pas encore si je suis d'accord), je suis bronzée, j'ai un entretien d'embauche très bientôt, je ré-attaque le permis de conduire, et je pars dans 4 jours en vacances chez Nico.

Et là, tout de suite, je vais aller faire des courses alimentaires avec ma Môman. Quelle vie passionnante quand même...

 

Les anecdotes qui suivront ou pas:

- se faire draguer par un homme en jupe.

- serpent de piscine.

- aimer les jeux de raquette et être un boulet social.

- prendre ses seins en photo et l'oublier.

- 200 km à vélo sur les cailloux en 4 jours.

- Poeske est au 7ème ciel.

- demander d'essayer les sandales taille 14.

- "c'est toi le ..."

 

Ouech... je raconterai jamais tout ça. Vous avez une préférence?

13:11 Écrit par isa pas 2 dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |