22/01/2006

lunettes roses

Avant, je me réjouissais d'aller en Flandre pour devenir un juriste bilingue sur bruxelles,
Avant, j'étais contente de ne faire qu'un séminaire de 50 pages avec un prof pas trop exigent,parait-il.
Avant, aussi, j'étais contente pour un rien.

Maintenant, je tire une tête jusque par terre rien qu'a penser que dans 15 jours, je vais pas savoir m'exprimer comme il faut, et que je vais rien comprendre à ce qu'on me raconte.
Maintenant, l'idée de passer les 15 jours suivants à analyser des contrats me donne envie de me barrer en courant.
Maintenant, aussi, je suis triste pour un rien.

Entre les deux, il s'est passé quoi?
Ben rien, justement.
J'ai perdu mes lunettes roses.
C'est tout.

Je hais les gens qui se plaingent.
Je vais bien.
Point.

12:51 Écrit par isa pas 2 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Colayne "... Triste pour un rien."
C'est de l'anamour..

Écrit par : Colayne | 23/01/2006

Les commentaires sont fermés.